• Meilleur Vendeur vous permet de comparer des millions d'offres,  vous donne des conseils pour vos achats, des codes de réduction, et des astuces écologiques. Achetez mieux sur MeilleurVendeur.com
Nous suivre sur Facebook
Accueil » Conseils écologiques » Geste écologique : aménager un puits provençal

Geste écologique : aménager un puits provençal

Qu'en pensez-vous? Cliquez ici pour donner votre avis! Commentez et réagissez

Le puits provençal est un système malheureusement encore trop peu répandu, qui est en mesure de diminuer la température ambiante à l’intérieur de votre maison de 5 à 8 degrés pendant les périodes chaudes de l'été. Pendant les mois d'hiver, ce système vous permet aussi de diminuer votre consommation de chauffage
 
Le principe se base sur l’utilisation passive de l'énergie géothermique. Si cette canalisation est pensée et réalisée au moment de la construction de la maison, son prix est abordable (en moyenne 300 à 500 euros hors main d’oeuvre). Le puits provençal consiste à faire passer une certaine proportion d'air frais par des tuyaux enterrés dans la terre, avant qu'il n’entre dans la maison
 
Une canalisation en polychlorure de vinyle ou en terre cuite est insérée et enterrée dans la terre à une profondeur d'environ 2 mètres. En général, son diamètre mesure entre 20 et 30 centimètres. Une de ses extrémités s’ouvre sur l'air extérieur et est équipée d’une protection contre l'eau de pluie, les insectes et les rongeurs. L'autre extrémité peut par exemple être connectée à une VMC (15 watts pour 200 m3) et transporte l'air à l'intérieur de la maison ou de la pièce
 
En hiver, le sol à cette profondeur est plus chaud que la température extérieure (autour de 12° C) et donc l'air froid se réchauffe quand il traverse les tuyaux, ce qui vous permet d’économiser du chauffage. En été, c’est l’inverse. Le sol est plus froid que la température extérieure (toujours autour de 12°C) et donc profitera bien de la fraîcheur relative de la terre pour modérer la température et contribuer à rafraîchir l’air de la maison
 
Quelques règles cependant doivent être respectées pour s'assurer que la chaleur peut être échangée correctement entre la terre et l'air. Par exemple, le volume d’air qui traverse la terre ne doit pas passer trop vite (3 minutes par seconde maximum) ; le rapport entre le volume d’air et la surface d’échange entre le tube et la terre ne doit pas être plus élevé que 6 ; si le volume d'air est bien trop petit, il est nécessaire d’aménager un autre ou plusieurs autres puits avec un écart de 10 mètres entre les tuyaux. 
 
Finalement, c’est une peu une version alternative de la pompe à chaleur ayant comme source la terre et sans la pompe ! Le puits provençal est aussi connu sous le nom de puits canadien