• Meilleur Vendeur vous permet de comparer des millions d'offres,  vous donne des conseils pour vos achats, des codes de réduction, et des astuces écologiques. Achetez mieux sur MeilleurVendeur.com
Nous suivre sur Facebook
Accueil » Conseils écologiques » Recycler son Surf

Recycler son Surf

Qu'en pensez-vous? Cliquez ici pour donner votre avis! Commentez et réagissez

Au lieu de jeter votre surf dansla poubelle la plus proche, les surfeurs californiens ont mis ne place un programmede recyclage de planches de surf appelé « Resurf », basé à Oceanside.

« Resurf » est dédiée àla sauvegarde des planches de surf en mousse de polyuréthane cassées pouréviter qu’elles retrouvent le centre d’enfouissements des déchets ; ilsréutilisent la mousse pour reboucher les trous dans l'asphalte et le béton surles routes et pour les tuiles de toit ignifugées. Ils utilisent aussi devieilles combinaisons de plongée en néoprène pour en faire des tapis de yoga.

Les co-fondateurs, Joey Santleyet Steve Cox, ont fait équipe avec des magasins de matériels de surf pour créerdes centres de récupérations locaux et ils ont aussi un service de collecte deplanches de surf s'il n'y a pas de centre à proximité. En plus, ils ont faitéquipe avec les fabricants pour recycler les déchets industriels.

Plus récemment, Santley et Cox sesont acharnés au travail pour développer des pains de mousse recyclé (le basemême de la planche de surf). En décembre la première planche de surf« écologique » en mousse recyclée a été conçue par Matt Biolis et ils ontlancé la nouvelle planche recyclée au Salon des détaillants de Sports d'Actionà San Diego (janvier 2009).

Les planches de surf « éco »contiennent 65 % de mousse recyclée, recueillie dans les machines de découpe àl'usine de Mayhem.

Santley a notamment expliqué à« Surfing Magazine » que certains polyuréthanes vierges sontnécessaires pour permettre aux particules d'adhérer, mais ils travaillent surla conception d’une planche contenant 75 à 80 pour cent de produits recyclés.

Santley a aussi expliqué à « SurfingMagazine » que la réaction des usines de découpage a été étonnammentpositive, et que la plupart d’entre elles se sont montrées prêtes à travailler avecdes pains de mousse recyclés.

Bien que les planches soienttoujours fabriquées avec du polyuréthane (mousse = émissions de gaz à effet deserre), c’est une excellente initiative.

Une telle démarche sera-t-elleadoptée en France ?